ips conseil

Spécialiste en défiscalisation et placement immobilier depuis 1995

déficit foncier

Le déficit foncier est un dispositif fiscal peu connu des propriétaires immobiliers qui louent un bien. Relevant du droit commun et non d’une niche fiscale, il permet de gommer les revenus fonciers, voire de diminuer les autres revenus imposables jusqu’à 10.700€, en créant un déficit foncier.

Vous êtes propriétaire d’un bien que vous avez mis en location mais ce bien vous coûte plus cher que ce qu’il vous rapporte ?

Vous êtes en situation de déficit foncier :

Lorsque les charges de propriété tels que des travaux de réparation, des charges d’entretien, de copropriété, des primes d’assurances, des intérêts d’emprunt, taxe foncière… sont supérieurs à ce que vous percevez, le défit foncier vous permet de déduire la différence de votre revenu global (tout ou partie de la différence dans la limite de 10 700€ par an sur 2 ans maximum, à condition que celui-ci soit bien loué jusqu’au 31 décembre de la troisième année qui suit la déduction du déficit). Le surplus éventuel et la fraction du déficit sont prélevés sur les revenus fonciers des dix années suivantes.

Avantages :

  • Il n’est pas soumis au plafonnement des niches fiscales

Les+ ips conseil

• Bénéficiez du calcul exact de votre réduction d’impôt.

conditions nécessaires

    • Prendre en compte les travaux d’entretien et d’amélioration et non les travaux de construction, de reconstruction et d’agrandissement.
    • La durée minimum de location du bien en non meublé est de 3 ans.
    • Le report des déficits fonciers sur le revenu global est limité à 10 ans
    • La somme maximale du déficit foncier qui est déductible du revenu global tous les ans est de 10 700€.

      Adresse

      9, boulevard des Brotteaux 69006 LYON

      Téléphone

      +33 (0)4 72 74 24 19

      Email

      contact@ips-conseil.fr

      14 + 5 =